Fibromyalgie : dans le Sud-Mayenne, Maggy veut libérer la parole et soulager les malades..

Atteinte de la fibromyalgie, Maggy Huaumé de Villiers-Charlemagne (Mayenne) a créé son association en 2015. Elle proposera bientôt des permanences à l’hôpital de Château-Gontier..

Depuis 2014, Maggy Huaumé habitant à Villiers-Charlemagne se bat contre sa fibromyalgie

Maggy Huaumé, 42 ans, est à Villiers-Charlemagne (Mayenne) depuis 2000. En 2014, la fibromyalgie s’est invitée dans sa vie. Il s’agit un syndrome se manifestant par des douleurs diffuses dans tout le corps, une grande fatigue et des troubles du sommeil.

« En 2014, c’est à la suite d’un choc émotionnel que cette fibromyalgie s’est déclarée », poursuit-elle. « J’étais dans le déni total, ce n’était pas possible que cela m’arrive à moi. J’avais un emploi en CDI, dans lequel je m’épanouissais. »

Soulager les malades

« Une nouvelle vie s’ouvrait, pas celle dont j’avais rêvé. Pourtant, ma maman a cette même maladie et je ne concevais pas souffrir autant qu’elle et vivre le même calvaire. »

De ce fait, elle a créé l’association Envol Indigo en 2015, pour apporter du bien-être puis discuter et rencontrer les malades.

« L’association, qui est la seule en Mayenne, permet de libérer la parole et surtout de donner les bons conseils et les bonnes pistes. »

“Au début, tout s’écroule autour de vous mais il faut rester lucide pour gérer les rendez-vous médicaux, la paperasserie, et ce n’est pas simple. Je suis aussi là pour servir de guide. »

Maggy Huaumé

Pour elle, le combat n’est pas seulement contre son corps mais aussi contre toutes les formes de préjugés. Face à cela, celle qui est aussi présidente du Théâtre du Coin n’hésite pas à multiplier les activités.

« Tous les jours je me fixe un but : aller à la piscine, jouer du piano, assurer des permanences à la bibliothèque, apprendre mon texte car je suis aussi actrice dans la troupe. »

« J’essaie de ne pas laisser d’espace à ces douleurs qui hurlent en moi, c’est ma façon de leur dire : je serai plus forte que vous. »

Bientôt des permanences à l’hôpital

Avec Envol Indigo, Maggy propose des cafés rencontres, des ateliers loisirs, de la location de matériel financés avec les ventes des livres sur les vide-greniers mais aussi ceux vendus chez Stéphanie Guitter, le salon de coiffure de Villiers-Charlemagne..

« Prochainement, grâce au docteur Nouri du centre antidouleurs, je proposerai des permanences au centre-hospitalier du Haut-Anjou à Château-Gontier (Mayenne), ce sera une nouvelle étape pour apporter de l’aide et des solutions. »

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre Haut Anjou dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites..

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.

welcome to Fibromyalgia